jeudi 10 mai 2012

LES GORGES DU FIER (74)

                   Le Fier est l'une des principales rivières de la Haute Savoie et vient "lécher" les pieds du château de Montrottier où il a creusé les célèbres Gorges, l'un des plus grandioses phénomènes de l'érosion par les eaux courantes.
                   Il y a environ 20.000 ans, le glacier qui allait devenir le Lac d'Annecy écoulait ses eaux fondantes au nord du château où la roche était la plus tendre. Ainsi, pendant des milliers d'années, l'érosion accentuée par la formation de nombreuses Marmites de Géants allait creuser les Gorges du Fier que nous visitons ensemble avec la vidéo, le temps d'évoquer la Légende du petit Page, qui se situe au coeur des Gorges, naturellement, au temps des chevaliers...
                   La jeune et jolie Diane venait d'épouser le comte de Montrottier qui s'avéra bien vite un personnage pervers. Il fréquentait des seigneurs peu recommandables, participait à de nombreuses parties de chasse  qui se terminaient souvent par des beuveries grossières, ce qui ne plaisait guère à la princesse.
                   Un jour, pour rompre sa solitude, elle décida d'aller se promener dans les bois, accompagnée de son fidèle page qui en devint amoureux. Et puis, au cours d'une de ces promenades, ils rencontrèrent  le comte de Pontverre qui visitait ses terres. Les regards des deux nobles se croisèrent... A partir de jour, Diane faussa de plus en plus compagnie à son fidèle page qui devint jaloux et finit par surprendre les deux amants dans le "Bois du Poète".
                   Le page dévoilà la trahison à son seigneur de Montrottier qui fomenta sa vengeance lors d'une journée de chasse...dans le "Bois du Poète" où il surprit à son tour les amants. Le comte de Pontverre s'enfuit vers les Gorges du Fier pour atteindre l'autre rive mais le page qui l'avait suivi s'accrocha à la queue de son cheval. Le comte coupa la queue de son propre cheval et réussit à sauter alors que le page restait suspendu dans les airs. Le comte de Montrottier arriva trop tard et le page alla s'écraser au fond des Gorges.
video
                   La légende dit que douze fées recueillirent le corps du page et l'ensevelirent dans la "Mer des Rochers", au sortir des Gorges, sous un énorme bloc posé sur trois pierres. On l'appelle aujourd'hui la "Pierre des Fées". Parfois, on entend monter une voix plaintive du fond des Gorges, se mélant au tumulte des eaux du Fier.  Quand à Diane, elle fut enfermée jusqu'à sa mort au cinquième étage du donjon de Montrottier où elle faisait des traits sur les pierres de sa chambre pour compter les jours...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire